Please choose country and language:

Avec un budget atteignant 10 millions d'euros, The Wyld est la production la plus extravagante jamais réalisée dans un théâtre de cabaret en Europe. Il faut dire que le Friedrichstadt-Palast de Berlin est un lieu hors du commun : il abrite non seulement la plus grande scène de théâtre au monde, mais aussi la technologie scénique la plus perfectionnée qui soit. Les 67 automates de sécurité assurant la sécurité des acteurs constituent l'application la plus complexe jamais réalisée avec openSAFETY.

Source: Soenne

Le tout dernier spectacle produit au Friedrichstadt-Palast surpasse tout ce qui a pu être produit sur scène en Europe. Dans ce lieu unique, aucune dépense n'a été épargnée pour faire de The Wyld - Out of This World un spectacle quasi surnaturel. 10 millions d'euros ont été investis dans ce spectacle : une somme que même les théâtres légendaires de Broadway ne pourraient se permettre. A en croire les ventes de billets, l'investissement a été payant. Plus de 130 948 tickets avaient déjà été pré-commandés avant la première donnée le 23 octobre 2014, et après moins de quatre de mois de représentations, le nombre de billets vendus pour The Wyld dépassait déjà 250 000.

Battre des records sur scène et dans les ventes de billets : The Wyld a bien d'autres choses à offrir Si vous êtes passionné de théâtre, vous savez peut-être que le Palast abrite la plus grande scène au monde. Néanmoins, vous ne savez peut-être pas que c'est aussi le lieu d'un autre record. Derrière la scène se cache en effet la plus grande installation de sécurité au monde basée sur openSAFETY et sur la technologie de sécurité de B&R.

Une transformation sûre

Grâce à la technologie de sécurité de B&R, les acteurs peuvent évoluer en toute sécurité sur les 55 plateformes motorisées qui transforment la scène au cours du spectacle, lui donnant même parfois la forme d'un escalier.

Pour parvenir à ce résultat, les automates de sécurité lisent les signaux délivrés par des bandes de sécurité installées tout autour de chaque marche d'escalier. Si un acteur entre en contact avec le bord d'une plateforme en mouvement, ce système assure que la plateforme et les marches associées sont immédiatement stoppés. Cette réaction doit s'effectuer avec une extrême rapidité. Les plateformes sont soulevées et abaissées à une vitesse atteignant 170 mm/s grâce à des élévateurs à ciseaux motorisés.

Chaque marche comporte un automate programmable dédié appelé "Stage Mover". Développé et fabriqué par Gietec, un spécialiste des technologies scéniques, le Stage Mover contrôle les axes d'entraînement électriques et évalue les signaux des bandes de sécurité. Dans un boîtier unitaire et rackable, il combine tous les éléments requis pour contrôler les mouvements d'un axe électrique.

Pour la production scénique la plus coûteuse en Europe – –, les plateformes mobiles sécurisées par openSAFETY mettent la scène en mouvement. (Source: Robert Grischek)

Modules d'entraînement avec sécurité intégrée

Au cœur du Stage Mover se trouvent un automate X20CP1583 avec interface POWERLINK ainsi que des modules d'E/S X20 de B&R. L'automate est accompagné d'un module d'E/S digitales SLX410 qui, outre ses fonctions d'E/S sûres, remplit également celle d'un automate de sécurité. L'interface POWERLINK intégrée à l'automate permet la communication avec les contrôleurs de plus haut niveau. Les ingénieurs de Gietec ont ajouté un module d'interface POWERLINK pour les variateurs de fréquence ACOPOSinverter P74. Interne au boîtier, ce bus POWERLINK additionnel réduit la charge sur le bus de commande assurant la liaison avec les contrôleurs de haut niveau. Le moteur "sensorless" pilotant l'élévateur ainsi que le capteur de position WS et les détecteurs de butée se trouvant sur les éléments de la scène sont raccordés via un connecteur Harting. Il ne reste plus alors qu'à raccorder l'alimentation 400 V et les éléments de la scène sont prêts pour le spectacle.

"Obtenir un design modulaire comme celui-ci demande du travail," note Georg Schosser, fondateur et gérant de Gietec. "Mais ainsi, à la fin de la saison, nous pouvons sans aucune difficulté utiliser le Stage Mover pour répondre à des besoins d'entraînement différents sur d'autres spectacles."

Outre le Stage Mover pour axes électriques, une autre variante est utilisée pour contrôler des axes hydrauliques et pneumatiques. Elle aussi contribue aux effets de scène de The Wyld.

En coopération étroite avec B&R, Gietec a développé des contrôleurs modulaires et en réseau avec sécurité intégrée pour contrôler les axes électriques, hydrauliques et pneumatiques. (Source: Gietec)

Depuis l'automne 2014, le Friedrichsstadt-Palast de Berlin est le lieu abritant l'application la plus complexe jamais réalisée sur la base d'openSAFETY et POWERLINK. 67 automates SafeLOGIC connectés via un seul et unique backbone POWERLINK assurent un fonctionnement sûr des plateformes mobiles et des autres éléments de la scène (temps de coupure 10 millisecondes).

Un projet logiciel pour trois configurations matérielles

La tête de contrôle contenant l'automate de sécurité et les modules d'E/S est identique pour les configurations. La seule différence au niveau du matériel réside dans les composants requis pour contrôler les différents types d'axes et les modules X20 utilisés pour la communication. "Bien que nos Stage Mover se déclinent en plusieurs variantes matérielles selon le type d'axe à commander, nous n'utilisons qu'un seul et unique projet logiciel pour tout gérer" rapporte Schosser. "La solution logicielle de B&R permet en effet de gérer les configurations matérielles dans l'environnement It was a key argument in favor of B&R's solution."

Les temps de réponse réduits obtenus avec la communication réseau via openSAFETY ainsi que la flexibilité offerte par les automates de sécurité SafeLOGIC ont aussi été des facteurs déterminants pour Gietec. "Les circuits câblés traditionnels nous auraient donné des temps de réponse d'environ 500 millisecondes, ce qui n'est pas suffisant pour assurer la sûreté de fonctionnement des éléments scéniques," note Schosser. "Malgré les 55 bandes de sécurité et les autres équipements de sécurité, la solution de B&R donne des temps de réponse d'environ 10 millisecondes, ce qui est largement suffisant pour satisfaire les standards de sécurité actuels et à venir."

"Les circuits câblés traditionnels nous auraient donné des temps de réponse d'environ 500 millisecondes, ce qui n'est pas suffisant pour assurer la sûreté de fonctionnement des éléments scéniques," note Schosser. "La solution de B&R nous donne des temps de réponse d'environ 10 millisecondes, ce qui est largement suffisant pour satisfaire les standards de sécurité actuels et à venir." Georg Schosser, Managing Director, Gietec GmbH

Basés sur un Panel PC 900 avec écran tactile capacitif projeté 24", les deux consoles de commande Stage Controller de Gietec permettent de piloter les 55 plateformes mobiles transformant la scène de . (Source: Gietec)

67 automates de sécurité mis en réseau

Les automates de sécurité SafeLOGIC-X des 60 Stage Movers utilisés au Friedrichstadt-Palast sont coordonnés par une cascade de 7 automates de sécurité SafeLOGIC.

Malgré l'énorme quantité de données à gérer sur le backbone POWERLINK, Gietec n'a pas eu besoin de mettre en cascade le bus, ce qui a permis de minimiser le nombre de composants ainsi que le câblage.

Pour piloter l'ensemble de l'installation, Gietec a développé le "Stage Controller", une console de commande basée sur un Panel PC 900 de B&R avec écran tactile 24". Tous les programmes applicatifs de cette console ont été développés avec Automation Studio, y compris la visualisation et le programme pour le Stage Mover. Le Friedrichstadt-Palast utilise deux Stage Controllers : un pour la visualisation et un pour le contrôle des éléments de la scène. Les deux communiquent entre eux via liaison Smart-Display-Link-3.

"B&R nous a fourni un support exemplaire tout au long de ce projet," commente Schosser. "Nous avons pu consulter les collaborateurs de B&R à chaque fois que cela était nécessaire. Ils ont toujours été capables de nous proposer des solutions concrètes."

Plus que satisfaits des résultats obtenus, les responsables du Friedrichstadt-Palast font entrer le monde du spectacle dans une nouvelle ère technologique. And for all The Wyld shows to come, in the name of openSAFETY, we offer the performers the traditional blessing with a twist: "Don't break a leg!".

Télécharger l'article au format PDF :

Please choose country and language:

B&R Logo