• Site web
  • Référence produit
  • Numéro de série
Identification
Identifié sous le nom Nom d'utilisateurDéconnexion
Chargement en cours...
B&R Logo

Business Intelligence

Analyse exploratoire des données

Screen APROL Business intelligence

B&R a étendu sa plate-forme d'automatisation APROL en y ajoutant un composant système puissant pour la Business Intelligence (BI). Martin Reichinger, business manager chez B&R, explique comment collecter, analyser et organiser de grandes quantités de données pour optimiser les process de production.

Que signifie exactement le concept de Business Intelligence ?

Depuis le début des années 90, la BI ou informatique décisionnelle joue un rôle important dans le management d'entreprise. Elle désigne généralement les procédures et processus qui permettent de collecter, analyser et présenter les données d'une entreprise. Les données ainsi agrégées, restructurées et formatées peuvent être utilisées pour surveiller efficacement et optimiser les process. Parallèlement, la production de rapports et d'analyses à partir de ces données offre une aide à la décision. Bien qu'offrant des fonctions de reporting et d'analyse, les solutions ERP existantes s'avèrent insuffisantes. Bien souvent, seuls des utilisateurs spécialisés peuvent exploiter les données qu'elles délivrent. Aussi, le marché s'intéresse de près aux solutions de business intelligence alliant performance et simplicité d'utilisation.

Pourquoi a-t-on aussi besoin de business intelligence au niveau de la production ?

Les volumes de données utilisés dans les systèmes de production ont atteint des sommets ces dernières années. Sans outils d'analyse et d'évaluation automatiques, ces données ne permettent pas de prendre des décisions fondées. Dans ce domaine, on parle souvent de "big data". Sur les gros systèmes, les données collectées peuvent rapidement atteindre une taille qui se chiffre en giga- voire téra-octets. Seul un traitement systématique permet de gérer de telles quantités de données.

Quelles sont les étapes nécessaires pour évaluer et organiser ces grandes quantités de données ?

La Business Intelligence comprend trois étapes : collecte, analyse et présentation. La première étape est donc celle de la collecte. Les données collectées sont des données brutes provenant, par exemple, d'un système ERP, d'une base de données ou d'un fichier. Ces données sont alors filtrées, épurées et harmonisées, puis analysées. Il est possible de les analyser simplement avec des cubes OLAP (Online Analytical Processing). Les analyses statistiques complexes sont effectuées à l'aide de méthodes de data mining. Les résultats obtenus peuvent ensuite être présentés sous formes de diagrammes ou de tableaux.

Qu'est-ce que le data mining ?

Cela désigne la reconnaissance de structures ou ensembles au sein de grandes quantités de données. Il est ainsi possible, par exemple, de comparer des vibrations de machine mesurées à différentes périodes, voire même de prédire le comportement de la machine en question. Il est également possible d'établir des comparaisons entre différentes machines. Tout ceci facilite l'optimisation des process ainsi que la prévention des défaillances.

En quoi la solution de Business Intelligence d'APROL se différencie-t-elle de celle des autres plate-formes d'automatisme ?

Nous n'avons pas juste développé une interface pour ajouter une solution externe ; nous avons aussi totalement intégré les fonctions de Business Intelligence au système de contrôle de process APROL. Qu'il s'agisse de commande ou de maintenance, APROL est ainsi nettement plus simple d'utilisation que d'autres produits comparables. Les fonctions de reporting qu'offre APROL sont disponibles pour n'importe quel utilisateur. Au besoin, des composants supplémentaires pour l'acquisition de données ou pour effectuer des analyses complexes peuvent être installés. Tous ces composants sont aussi complètement intégrés via la plate-forme BI.

A qui les données ainsi analysées sont-elles destinées ?

L'utilisation des fonctions de reporting ne se limite pas à un seul groupe cible. Les analyses traditionnelles basées sur des rapports au contenu prédéfini ont laissé la place à l'analyse exploratoire où seules les sources des données sont définies, et non la présentation des données. Rapports et évaluations peuvent être compilés un à un et modifiés à tout moment par simple "glisser-déposer". Un manager voudra une liste concise d'indicateurs de performance, alors qu'un ingénieur process voudra consulter des informations détaillées sur un process particulier. Les données affichées peut être modifiées, filtrées et triées de manière interactive. Jusqu'à présent, pour générer ces rapports, il fallait faire appel à des informaticiens qui y passaient des jours, voire des semaines. Dès qu'un changement s'imposait, il fallait rappeler un spécialiste. Avec la solution BI d'APROL, n'importe quel utilisateur peut générer et personnaliser un rapport en seulement quelques clics de souris. Il est même possible d'afficher et configurer ces rapports sur des appareils mobiles. L'authentification côté serveur assure que toutes les données sont protégées, même sur des réseaux non sécurisés.

Reichinger Martin #2
Martin Reichinger, Business Manager Process Automation, B&R

Télécharger l'article (PDF) :

Ejemplo
Share
This site uses cookies to enable a better customer experience. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies. Please find more information about cookies in our Privacy Policy.