Please choose country and language:

Interfaces EUROMAP pour l'Industrie 4.0

L'industrie du plastique franchit une nouvelle étape dans la mise en place d'un standard unifié pour la communication entre lignes d'extrusion et systèmes MES. Lors d'une réunion qui s'est tenue au siège social de la société autrichienne B&R, le groupe de travail EUROMAP 84 a spécifié de nouvelles définitions d'interfaces pour une communication entre lignes d'extrusion et systèmes MES basée sur OPC UA.

Sous l'effet de la complexification des machines et des procédés, les interfaces matérielles existantes atteignent leurs limites. Pour cette raison, le groupe de travail EUROMAP 84 développe actuellement de nouvelles interfaces basées sur OPC UA. La standardisation des interfaces est incontournable pour la mise en œuvre des machines et des usines connectées. L'Industrie 4.0 ne se limite pas à la définition d'une technologie de communication comme OPC UA : elle implique également de développer des modèles d'information qui définissent quelles données machine ou process doivent être transmises, et quelles fonctions doivent être fournies.

Dans l'année qui vient, les groupes de travail EUROMAP présenteront un grand nombre d'interfaces nouvelles. La K 2019 marquera une étape importante avec la présentation des premiers résultats de leurs travaux. L'organisation parapluie EUROMAP, que dirige la fédération des fabricants de machine allemands VDMA et qui représente l'industrie du plastique, travaille actuellement sur de nombreux projets, dont les interfaces OPC UA pour les échanges de données entre machines d'injection et robots, entre machines d'injection et appareils périphériques, et entre machines d'injection et systèmes MES. Sous la houlette de la Plateforme Industrie 4.0, le VDMA œuvre pour le développement de définitions générales concernant les interfaces de communication et s'appliquant à toute l'industrie des biens d'équipement.

Please choose country and language:

B&R Logo