Please choose country and language:

Contrairement aux concepts de communication à émission orientée nœuds, le protocole CAN, orienté messages, utilise le principe de la signalisation des erreurs. Chaque nœud réseau contrôle la présence d'erreurs sur les messages émis sur le bus. Dès qu'un nœud émetteur ou récepteur détecte une erreur, il la signale à tous les autres nœuds en émettant un message d'erreur (trame d'erreur). Celui-ci contient une combinaison de six bits avec la même polarité (ce qui est habituellement permis), normalement sous la forme d'une séquence de bits dominants.
Tous les nœuds du réseau détectent le signal d'erreur et annule les segments d'un message déjà reçu. La cohérence des données de tous les nœuds du réseau est donc garantie.

Dès qu'un nœud émetteur a envoyé ou reçu une trame d'erreur, il tente immédiatement d'émettre une nouvelle fois le message concerné avec une trame d'arbitrage différente.

Le mécanisme de signalisation des erreurs garantit que le transfert du message à tous les nœuds s'effectue sans erreur et de manière cohérente. La signalisation se produisant immédiatement après la détection d'une erreur, le délai de recouvrement est extrêmement court.

Le fait que le bus soit uniquement occupé quand une erreur est détectée présente également l'avantage de réduire considérablement la charge additionnelle sur le bus.

Please choose country and language:

B&R Logo